FR NL

Deux trains de nuit Nightjet pour décembre prochain

A partir de décembre, deux nouvelles liaisons de trains de nuit Nightjets relieront les métropoles d’Europe. Il s’agit de la liaison Vienne-Paris ainsi que du train Zurich-Amsterdam.


S’endormir à Vienne puis se réveiller à Paris, de même qu’entre Amsterdam et Zurich ? Ce sera possible dès décembre prochain. Les ÖBB étoffent encore un peu plus leur réseau de trains de nuit à succès.

Une première liaison en train de nuit débutera dans la nuit du 11 au 12 décembre 2021 avec le trajet de Zurich à Amsterdam. Le train s’arrête à : Bâle, Fribourg, Offenburg, Baden-Baden, Karlsruhe, Mannheim, Frankfurt Airport and Hbf, Mayence, Coblence Bonn, Cologne, Düsseldorf, Duisburg, Oberhausen et enfin à Amsterdam. Les tests avec ce train ont déjà débuté.

Fait intéressant, contrairement au train de nuit Vienne-Amsterdam, le train de nuit Zurich-Amsterdam circulera sans subvention. « C’est une analyse de rentabilisation différente. En Allemagne, ce train de nuit est également utilisé comme Intercity de nuit. C’est pourquoi le train comportera également huit voitures de passagers, » détaille la porte-parole des NS, les chemins de fer néerlandais, en charge de la traction sur le territoire hollandais.

La composition du train serait – mais c’est à vérifier -, de 12 à 14 voitures. Huit voitures – dont une de première classe -, seraient en effet des voitures à places assises Zurich-Amsterdam mais ouvertes au cabotage en Allemagne. Les autres seraient un mélange de voitures à places couchées avec un groupe démarrant de Zurich, et un autre groupe rajouté à Bâle.

Le train fait étrangement un crochet en pleine nuit par Francfort (2h22 dans le sens sud-nord, 3h26 en sens inverse), alors que le trajet le plus court vers Bâle passe par Mayence (Mainz), Mannheim et Karlsruhe, villes de toute manière desservies. Il s’agit probablement de la mission « intercity de nuit » demandée par la DB. Selon les sources, les néerlandais prendraient deux locomotives Vectron supplémentaires, lesquelles effectueraient justement la traction entre Francfort et Amsterdam, et retour la nuit suivante.

Nightjet_Amsterdam
La seconde liaison démarrera le 13 décembre sur le trajet entre Vienne,Munich et Paris, avec des arrêts à Linz, Salzbourg, Rosenheim, Munich (Est) et enfin à Paris. Trois allers et retours seront proposés entre les deux villes, avec des départs chaque lundi, jeudi et samedi depuis l’Autriche, et des retours chaque mardi, vendredi et dimanche depuis Paris-Est.

9 mois furent nécessaires pour préparer cette liaison, qui est un projet autrichien mais auquel participe la SNCF pour la traction. Les horaires de ce dernier train montrent que Strasbourg et Munich auront des départs vers minuit et des arrivées fort tôt, vers 5h00 du matin. Les villes intermédiaires les mieux desservies avec des horaires « ni trop tard, ni trop tôt », sont Linz et Salzbourg en Autriche. Le site des ÖBB prévoit un arrêt à Nancy en France (6h33 le matin, 23h10 au retour le soir).

Comme pour les futurs Nightjets, le Vienne-Paris sera composé de sept voitures pour un total 360 places réparties en trois classes. : voitures à places assises, voitures-couchettes et voitures-lits. Le service à bord est assuré par Newrest. Une restauration chaude et froide est disponible à la commande et les petits-déjeuners sont inclus dans les tarifs en places couchées.

Auteur: Frederic de Kemmeter