FR NL
Le Havre train station in Normandy, France.

Début de la concertation pour la gare de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie

SNCF Réseau a lancé une grande phase de concertation sur le tracé et la conception de la future gare Rouen Saint-Sever de la future ligne Paris-Normandie (LNPN). La phase actuelle a pour objectif d’impliquer les habitants dans l’avancement de la LNPN et ses impacts régionaux. La LNPN vise à améliorer les liaisons ferroviaires dans la vallée de la Seine, en remédiant à la congestion et aux longs temps de trajet.

Les travaux initiaux se concentrent sur les tronçons entre Nanterre et Mantes-la-Jolie, et entre Rouen et Barentin, afin d’améliorer l’efficacité globale des transports. Les tracés des lignes et les conceptions des stations sont actuellement en cours d’évaluation, et il est prévu de les soumettre à un examen public avant 2027.

Sous l’égide de la Commission nationale du débat public, SNCF Réseau a lancé une nouvelle phase de concertation. Les habitants des régions normandes et de l’ouest de l’Île-de-France sont invités à participer par différents moyens, notamment les réunions publiques et le site internet dédié au projet. Cette démarche vise à aborder différents aspects, notamment l’avancement des études, les variantes de tracé, l’intégration des infrastructures, le calendrier des travaux et les fonctionnalités des gares.

Une augmentation de la fréquence et de la vitesse des trains est attendue, notamment entre Paris et la Normandie, avec la possibilité de services plus réguliers en Île-de-France. En outre, la nouvelle gare de Rouen Saint-Sever devrait accueillir un trafic accru entre Paris, Rouen et Le Havre, facilitant ainsi les services express régionaux. L’accélération des temps de parcours, la réduction des retards et l’amélioration de la ponctualité sont également des résultats attendus de la LNPN, qui promet une fiabilité et une efficacité accrues pour les navetteurs et les voyageurs.

Railway routes linking Paris to key destinations in Normandy, including Cherbourg, Le Havre, and Rouen. It highlights the new sections from Nanterre to Mantes-la-Jolie and Rouen to Barantin, as well as the upcoming Rouen Saint-Sever Station. (Photo: SNCF Réseau)
Les lignes ferroviaires reliant Paris aux principales destinations de Normandie, notamment Cherbourg, Le Havre et Rouen. Elle met en évidence les nouvelles sections de Nanterre à Mantes-la-Jolie et de Rouen à Barantin, ainsi que la future gare de Rouen Saint-Sever. (Photo : SNCF Réseau)

Le projet de ligne nouvelle Paris-Normandie

Le projet LNPN, initié en 2009, consiste à construire de nouvelles sections ferroviaires destinées à séparer le trafic régional du trafic interurbain et à permettre aux trains d’atteindre une vitesse de 250 km/h. L’accent est mis sur les liaisons entre Paris et Mantes-la-Jolie, Rouen et Le Havre, ainsi que sur d’autres liaisons interrégionales importantes.

L’un des principaux objectifs de la LNPN est de réduire les temps de trajet : Paris-Le Havre pourrait bientôt être accessible en 1 heure 50, contre 2 heures 10 actuellement. Cette amélioration est cruciale pour Rouen, qui considère ce projet comme essentiel à son développement et à l’amélioration de sa connectivité avec la région parisienne. Le projet vise également à doubler la fréquence des trains aux heures de pointe et à proposer des services plus rapides et plus réguliers.

Actuellement évaluées à 5,3 milliards d’euros, les phases initiales du projet se concentrent sur la construction de segments entre Nanterre et Mantes-la-Jolie, ainsi qu’entre Rouen et Barentin, ce qui inclut une nouvelle grande gare à Rouen Saint-Sever. Ce développement est considéré comme la pierre angulaire des futurs services régionaux et interurbains, facilitant l’augmentation de la fréquence des trains et la réduction des goulets d’étranglement actuels.

Les consultations publiques ont été une caractéristique constante de l’élaboration du projet, garantissant l’implication de la communauté et la transparence. Avec des enquêtes publiques prévues pour 2027 et une date d’exploitation visée pour 2035 pour les sections prioritaires, la LNPN progresse dans ses étapes cruciales de finalisation des itinéraires et des plans des gares.

Pour en savoir plus :

Cet article a été traduit automatiquement de l’original en anglais vers le français.

Auteur: Emma Dailey

Source: RailTech.com