FR NL

Projet-pilote à Saint-Ghislain et Liedekerke : la SNCB et bpost au service des voyageurs

À partir du 1er décembre, les voyageurs de la SNCB pourront se rendre au guichet du bureau de poste de ces deux communes, pour être aidés à compléter un formulaire de demande d’abonnement ou un formulaire pour obtenir une carte de réduction.

À l’image de la politique commerciale d’autres compagnies ferroviaires en Europe, celle de la SNCB évolue pour coller davantage aux attentes et aux demandes des citoyens de plus en plus nombreux à utiliser des solutions digitales pour acheter leur ticket.

En début d’année, on s’en souvient, la SNCB annonçait son intention de progressivement fermer 44 guichets sur 135, qui représentaient alors moins de 6% des transactions en 2019. Dans certaines gares, le nombre de clients s’adressant au guichet était devenu très faible alors qu’une hausse importante était constatée sur les supports digitaux.

Accessibilité au public

Depuis plus de 6 mois, des mesures d’accompagnement importantes ont été prises par la SNCB pour faciliter la transition (communications, sessions d’information, brochures…). Pour l’avenir, des mesures sont également prises pour garantir l’accessibilité, la sécurité et l’accueil des voyageurs ainsi que pour préserver un rôle spécifique pour les gares dans le tissu social. Des contacts sont notamment en cours avec les communes concernées.

Tous les autres canaux de vente de la SNCB restent par ailleurs disponibles, que ce soit l’app, le site sncb.be, les automates de ventes (présents dans chaque gare, avec la possibilité d’une assistance à distance) ou encore le guichet d’une gare voisine. La SNCB continue aussi d’étendre son service de manière digitale : prochainement, il sera par exemple possible de créer un nouvel abonnement sur le site sncb.be.

Les tickets de train au bureau de poste

En parallèle à toutes ces mesures et dans le but de faciliter l’accessibilité de tous les publics au train, la SNCB et bpost lancent ce 1er décembre un projet-pilote dans deux communes, Saint-Ghislain dans le Hainaut et Liedekerke dans le Brabant flamand.

Concrètement, les voyageurs de la SNCB pourront donc se rendre dans le bureau bpost situé à proximité de ces deux gares. Au guichet du bureau de poste, ils pourront être aidés à compléter un formulaire de demande d’abonnement ou un formulaire pour obtenir une carte de réduction. Sont visées par ce projet-pilote les cartes de réduction suivantes : carte pour Raison Patriotique, carte Intervention Majorée, carte de Priorité place assise et la carte Accompagnateur gratuit.

bpost enverra les différentes demandes au service clientèle SNCB qui prendra contact avec le voyageur concerné, pour assurer le suivi de sa demande.

Évaluation en 2022

Grâce à ce partenariat, les deux entreprises publiques entendent ainsi s’allier pour proposer leurs services aux voyageurs. Il faut peut être voir là derrière la recherche d’un impact sur la fréquentation des bureaux de poste, qui sont aussi en baisse d’années en années. bpost peut de cette manière retrouver du sang neuf dans sa fréquentation et se trouver dans une position de « centre de service ».

Ce projet-pilote sera évalué dans le courant de l’année 2022. À Saint-Ghislain, ce sont quelque 2300 navetteurs qui passent quotidiennement par la gare. Mais on tient à rappeler que près d’un quart de la population saint-ghislainoise a plus de 65 ans et que cette tranche n’est pas habituée ni au digital ni à prendre un billet de train à la poste. Il va donc falloir une certaine dose de pédagogie…

Auteur: Frédéric de Kemmeter