FR NL

La ligne rénovée Genk-Goederen – Bilzen est désormais opérationnelle

Infrabel a inauguré ce lundi la rénovation et l’électrification de la ligne marchandises entre Genk-Goederen et Bilzen.

Lundi dernier, en présence entre autres de la ministre flamande Lydia Peeters et du CEO Benoît Gilson, Infrabel a officiellement inauguré la ligne ferroviaire Genk Goederen – Bilzen avec un premier train de marchandises électrique.

C’est DB Cargo Belgium qui eut l’honneur d’être la première entreprise à passer au-dessus du canal Albert sur la nouvelle ligne. La Vectron rouge 193 344 était en tête d’un premier train de marchandises.

Genk, dans la province du Limbourg, est un centre industriel important pour le fret ferroviaire, puisque plusieurs trains relient les lieux avec des destinations étrangères, notamment vers l’Italie.

Un chantier à 20 millions d’euros

En mai de l’année dernière, des travaux d’infrastructure ont commencé sur la ligne ferroviaire 21C entre la gare de marchandises Genk Goederen (Genk marchandises) et la succursale Rooierweg à Bilzen.

Lors de ces travaux, les trains de marchandises ont été déviés via les voies modifiées et rénovées de Kuringen et Hasselt. Dans le cadre du Hasselt Masterplan, Infrabel y a posé au printemps 2021 deux voies spécifiques au transport de marchandises.

Hasselt a donc servi de voie de déviation temporaire pour les trains de marchandises en provenance de Genk, une situation qui appartient

Concernant l’ensemble de la ligne, la nouveauté consista à installer un total de 300 poteaux caténaires sur les  12,5 km entre Genk Goederen et Bilzen, nécessitant le déroulement de 84 km de fils et de câbles pour la caténaire.

Répartis entre Genk Goederen et Bilzen, 113 km de câbles et 15 signaux ont été installés dans le domaine de la signalisation. Le système de sécurité européen ETCS (European Train Control System) a également été déployé.

La bifurcation a également été électrifiée afin que les trains puissent circuler directement de la ligne 21C à la ligne 21A (Genk – Hasselt) et inversement, permettant ainsi de contourner Hasselt en direction d’Anvers ou de la frontière allemande via la ligne vers Montzen.

Le plus gros a concerné la pose d’un double tablier à voie unique à proximité d’une écluse sur le canal Albert. Ces tabliers étaient liés à des travaux prévus par l’administration De Vlaamse Waterweg qui demandait la surélévation du pont pour y permettre la passage de plus grandes péniches.

Un investissement soutenu par le gouvernement fédéral et l’Europe

L’investissement total pour l’électrification, la signalisation et les travaux ferroviaires entre Genk Goods et Bilzen s’élève à 20 millions d’euros avec l’intervention de l’Europe via EU RRF (Recovery and Resilience Facility).

Cet investissement est bénéfique pour le trafic de marchandises le long de l’axe ferroviaire stratégique Anvers-frontière allemande et donc aussi pour les ports et l’économie belge.

Dès à présent, les trains de marchandises de Genk Goederen peuvent à nouveau circuler directement et plus rapidement via la ligne 21C en direction de l’Allemagne, au lieu de passer par Hasselt. Cela donnera plus d’oxygène au nœud ferroviaire très fréquenté de Hasselt et permettra en même temps aux clients ferroviaires de gagner du temps.

Lorsque les travaux d’électrification de la ligne L15 Hasselt – Mol seront terminés fin 2022, le réseau ferroviaire du Limbourg sera entièrement électrifié.

Articles similaires:

Auteur: Frédéric de Kemmeter