FR NL

Transdev démarre l’exploitation d’un réseau de banlieue à Stockholm

Transdev a débuté ce mois d’avril l’exploitation du réseau ferré de banlieue Roslagsbanan, au nord-est de Stockholm.

Storstockholms Lokaltrafik (SL, l’autorité organisatrice de la région de Stockholm), est une création de 1967 lorsque le métro, les trains locaux et les bus du comté de Stockholm furent fusionnés en une seule organisation sous la supervision du conseil du comté de Stockholm. C’est cet organisme qui attribue maintenant les marchés de service public de la capitale suédoise.

En mai 2020, SL annonçait que Transdev avait remporté pour 1,2 milliard d’euros des contrats d’exploitation de 12 ans concernant des trains du réseau Roslagsbanan (ainsi qu’un réseau de bus), au détriment d’Arriva. Après un recours qui retarda le processus, Transdev pu signer un contrat en avril 2021.

Six groupes avaient soumissionné pour le contrat d’exploitation, dont l’opérateur historique Arriva Sverige qui gérait les services depuis janvier 2013. C’est donc Transdev qui a signé avec SL.

Transdev est une multinationale française qui fournit des services de mobilité urbains, péri-urbains, ruraux ou encore privés dans 17 pays, tant par bus que par train. En Suède, la filiale Transdev Sverige est détenue par la Caisse des Dépôts et le groupe allemand Rethmann.

Un réseau atypique

Le réseau Roslagsbanan est un réseau totalisant 65 kilomètres, et qui relie le centre de Stockholm à sa banlieue nord-est au moyen de trois lignes et 38 gares. Particularité : c’est un réseau à voie étroite de 891 mm électrifié en 1500 V continu, ce qui implique qu’il n’y a aucune connexion possible avec le réseau national suédois.

Il vit en circuit fermé à l’instar de nombreux réseaux à voie étroite en Europe et son point de départ principal n’est pas la gare centrale de Stockholm mais ”Östra Station“ (Stockholm Est), également desservie par la ligne rouge du métro de Stockholm.

Le Roslagsbanan enregistre en temps normal environ 15 millions de passagers par an.

Nouveau matériel roulant

En avril 2017, un contrat de 226 millions d’euros était signé entre le constructeur suisse Stadler et SL pour la fourniture de 22 automotrices électriques à trois voitures conçues sur mesure pour la ligne de banlieue Roslagbanan. Le contrat comporte une option pour 45 unités supplémentaires.

On notera que c’est bien l’autorité organisatrice qui choisit le matériel roulant et non le prestataire.

Le matériel roulant du Roslagbanan est conçu avec des caisses en aluminium légers pour permettre une accélération rapide et réduire les coûts énergétiques et d’exploitation. Chaque unité de trois voitures de propose 150 places assises sur 60m mais dispose d’une capacité totale de 300 voyageurs, avec un meilleur accès pour les personnes à mobilité réduite et plus d’espace pour les poussettes et les vélos.

Ces automotrices sont spécialement conçues pour résister aux conditions hivernales difficiles de la Suède, avec des équipements de traction fermés, des passerelles inter-voitures à double paroi, des niveaux élevés d’isolation, un chauffage au sol et des rideaux d’air chaud autour des portes d’embarquement.

La vitesse d’exploitation est de 100 km/h.

Des améliorations attendues

Outre le nouveau matériel roulant qui arrive, les douze années les 12 années du contrat verront la modernisation du réseau. Un nouveau dépôt a été construit à Vallentuna et de nouvelles sections mises à double voie (le réseau est en grande partie à voie unique), une nouvelle gare doit être ouverte à Arninge et plusieurs passages à niveau doivent être supprimés.

Au total, environ 300 employés travaillent quotidiennement avec Roslagsbanan.

Article similaire :

Auteur: Frédéric de Kemmeter