FR NL

La Deutsche Bahn rejoint Star Alliance, dont fait notamment partie Brussels Airlines

ICE 3 Baureihe 403 unterwegs bei Altenbeken auf der Fahrt von Dortmund über Paderborn nach München

Cela peut paraître étonnant, mais pourquoi pas ! La Deutsche Bahn rejoint l’alliance aérienne Star Alliance, dont fait partie justement Lufthansa. Un impact sur la Belgique ?

Selon plusieurs agences de presse, Deutsche Bahn s’apprêterait à rejoindre l’alliance aérienne Star Alliance.

Star Alliance a été créée en mai 1997 et comprend actuellement de 26 compagnies aériennes. Elle reste aujourd’hui la plus importante des alliances aériennes mondiales, devant ses deux principales concurrentes que sont Skyteam (18 compagnies aériennes) et Oneworld (13 compagnies aériennes). Le siège est installé à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. Lufthansa, Air China et… Brussels airlines en font partie.

Au sein de l’alliance, les voyages aériens et ferroviaires devraient être mieux interconnectés à l’avenir mais on ne connait pas encore les détails de l’entrée du groupe public ferroviaire allemand.

Une première pour une compagnie ferroviaire

Deutsche Bahn est la première entreprise extérieure à l’industrie aéronautique à devenir partenaire d’une alliance internationale de compagnies aériennes. Elle compte sceller son adhésion à Star Alliance pour un nouveau partenariat intermodal. Cela devrait donner « un signal fort pour le redressement de la mobilité ».

Lufthansa et Deutsche Bahn collaborent déjà en proposant des billets communs, une manière de répondre aux critiques des fameux vols courts.

Ce service pourrait donc être ouvert aux clients des autres membres de l’alliance ce qui est tout bénéfice pour la DB. Le directeur général de Star Alliance Jeffrey Goh avait déjà laissé entendre il y a quelques semaines qu’une entreprise étrangère à l’industrie rejoindrait l’alliance.

L’adhésion de la Deutsche Bahn intervient peu après le 25e anniversaire de Star Alliance. Cette alliance compte actuellement plus de 50 hubs internationaux desservis par ses membres. L’alliance possède des bureaux à Singapour et à Francfort, ce qui permet aux compagnies aériennes d’offrir une couverture mondiale.

Le principe des alliances aériennes, peu utilisé dans le monde ferroviaire, est l’enregistrement à des guichets communs ou l’utilisation de programmes de fidélisation communs. Les compagnies aériennes ont des règles communes en matière de bagages et d’accès aux salons, par exemple.

On ne connait pas encore l’impact de cette décision en Belgique.

SNCF, Thalys, Air France, Delta : partenariat déjà en place à Bruxelles

Avec 5 à 6 liaisons TGV quotidiennes entre Paris-Charles de Gaulle et Bruxelles, les voyages sont simplifiés entre la plateforme française et la Belgique, grâce au service Air & Rail. Les bagages sont ainsi déjà enregistrés à Bruxelles-Midi, évitant les files à l’aéroport Charles de Gaulle.

En août 2021, la compagnie aérienne Delta lançait un nouveau programme Air+Rail en partenariat avec Thalys pour fournir des liaisons ferroviaires rapides entre Amsterdam et les villes belges de Bruxelles et d’Anvers. À la gare de Bruxelles-Midi, le billet de train doit être pris au terminal Air France KLM au sein même de la gare, qui est situé au bout du couloir voyageur « Sud », qu’il faut connaître, car situé à l’opposé du grand hall central et des guichets Thalys. À la gare centrale d’Anvers, il faut se rendre au guichet international.

En mars dernier, Thalys et KLM signaient un accord de coopération pour développer leur produit Air/Rail, ce qui rendra son utilisation plus attrayante pour les clients. Ceux-ci peuvent réserver l’ensemble de leur voyage via KLM et, lors de la réservation, opter pour le confort et la durabilité du Thalys au lieu d’une correspondance aérienne.

Articles similaires :

Auteur: Frédéric de Kemmeter