FR NL

Alstom remporte un contrat pour 200 rames régionales en Norvège

Alstom a remporté un contrat-cadre avec Norske Tog pour au moins 1,8 milliard d’euros dans le cadre de la fourniture jusqu’à 200 trains Coradia Nordic

Alstom, leader mondial de la mobilité durable et intelligente, a signé un contrat-cadre avec Norske Tog (NT) pour fournir un total de 200 trains régionaux Coradia Nordic. Évalué à plus de 1,8 milliard d’euros, ce contrat constitue le plus important contrat ferroviaire de l’histoire norvégienne. Le montant de la première commande ferme de 30 trains s’élève à 380 millions d’euros.

En Norvège, Norske Tog AS est une entreprise de leasing qui appartient au ministère norvégien des Transports et des Communications. L’entreprise est propriétaire et gère le matériel roulant des trains de voyageurs en Norvège et le met en leasing auprès des opérateurs.

La livraison des nouvelles rames régionales « Class 77 » de Norske Tog interviendra au début 2025. Une fois en circulation, cette nouvelle flotte assurera un service rapide des trains de banlieue pour relier Oslo à Ski et Stabekk.

Spécificités norvégiennes

Le Coradia Nordic est une famille d’automotrices polyvalentes, à plancher bas, qui répond à la demande de transports régionaux et intercités pour les pays nordiques, un peu plus larges que leurs homolgues d’Europe continentale. Sa conception modulaire offre aux opérateurs la possibilité de choisir la configuration et l’aménagement les mieux adaptés à leur marché et à leur stratégie commerciale.

De plus, Alstom adopte une approche durable en prenant en compte l’ensemble du cycle de vie du produit, de sa conception initiale à sa fin de vie, ce qui devrait permettre à Norske Tog de maximiser la valeur de ses actifs. À l’heure actuelle, près de 300 trains Coradia Nordic ont déjà été livrés en Scandinavie.

Le Coradia Nordic a été spécifiquement adapté pour Norske Tog afin de répondre aux besoins spécifiques du réseau ferroviaire norvégien. Sa vitesse de pointe est de 160 km/h. Chaque rame sera composée de six voitures à un seul niveau pour une capacité d’accueil totale de 778 voyageurs, qui sera supérieure de 40 % à celle des trains précédemment en service.

Ces nouvelles rames seront équipées du système de signalisation ETCS le plus récent. Ce système disposera d’une solution d’odométrie de pointe conçue pour les conditions hivernales extrêmes.

Conception internationale

Alstom assemblera les trains de Norske Tog sur son site de Salzgitter, en Allemagne. Le bureau de projet sera, quant à lui, situé en Norvège et prendra en charge la gestion du projet et du contrat, la mise en service du produit, les essais, la documentation, la formation et la garantie.

Plusieurs sites français d’Alstom ont été impliqués dans le projet, notamment Tarbes pour les équipements électriques haute tension, Ornans pour les moteurs, Villeurbanne pour la signalisation et Petit-Quevilly pour les transformateurs.

La gamme Coradia d’Alstom

La gamme Coradia d’Alstom répond aux demandes actuelles en matière de transport régional et intercités, et propose des véhicules éprouvés en fonctionnement depuis plus de trente ans, avec quelque 3 300 trains déjà vendus dans le monde. Elle propose des solutions de traction électrique et diesel, mais aussi des innovations neutres en émissions comme la traction à batterie et à hydrogène, destinées aux lignes qui ne sont pas électrifiées.

« Nous avons hâte de pouvoir offrir une plus grande capacité, plus de confort et une mobilité élargie à nos usagers », a déclaré Øystein Risan, Directeur général de Norske Tog.

« Nous sommes ravis que Norske Tog ait choisi Alstom pour bâtir leur futur parc ferroviaire et nous sommes fiers de contribuer à augmenter la capacité d’accueil sur les lignes les plus fréquentées de la région d’Oslo et de Viken. Les trains Coradia Nordic sont parfaitement adaptés aux conditions météorologiques norvégiennes. Cette commande confirme par ailleurs la position de leader d’Alstom en Norvège, où nous équipons déjà l’ensemble du réseau norvégien avec une nouvelle solution de signalisation », a déclaré Rob Whyte, Directeur général d’Alstom dans les pays nordiques.

Auteur: Frédéric de Kemmeter