FR NL

Allemagne : Talbot fournit sa 100ème voiture à Flixtrain

La firme Talbot d’Aix-la-Chapelle fournit sa 100ème voiture à l’opérateur privé Flixtrain. Cela permet au concurrent de la Deutsche Bahn d’aligner d’autres trains.

L’entreprise Talbot Services GmbH est en fait l’ancien constructeur Waggonfabrik Talbot d’Aix-la-Chapelle, créé en 1838, et qui a fourni une quantité importante de matériel roulant, notamment pour les Nederlandse Spoorwegen (NS) aux Pays-Bas. En 1995, l’usine était rachetée par Bombardier, qui y produisit son fameux autorail Talent.

Mais en juin 2013, Bombardier fermait l’usine et transférait la production ailleurs. C’est alors qu’une poignée d’ingénieurs du site rachetèrent l’usine pour en faire un atelier ferroviaire. La nouvelle Talbot Services GmbH a ainsi permis le maintien à l’emploi d’environ 240 employés.

L’entreprise aujourd’hui offre une gamme complète de services, à commencer par la production d’ensembles de carrosserie à la norme DIN EN 15085-2, de travaux de peinture, d’assemblage de composants électriques et de chemins de câbles, jusqu’à la rénovation finale ainsi qu’à la mise en service statique et dynamique des véhicules. Le savoir-faire d’un personnel expérimenté et la certification ISO 9001 garantissent la haute qualité des travaux réalisés au sein de cette entreprise.

La nouvelle politique de Flixtrain

Réputé pour ne posséder aucun actif avec les Flixbus, l’opérateur Flixtrain a dû se résigné à opérer différemment avec le secteur ferroviaire. En 2020, le directeur général Fabian Stenger déclarait dans un quotidien allemand que « l’activité ferroviaire suit des règles différentes de celles des bus longue distance. Flixtrain ne peut pas faire face à des achats pour le moment ». D’où l’option de louer une série de voitures, avec un contrat de maintenance à la clé.

C’est ici qu’intervînt Talbot GmbH et Railpool. Le premier est propriétaire des véhicules et en assure la maintenance. De son côté, Railpool assure une stabilité à Flixtrain dans le contrat de leasing, suite à ses déconvenues en 2020 auprès d’anciens partenaires.

D’anciennes voitures de la RDA

Le matériel roulant rénové par Talbot est constitué d’anciennes voitures de la Deutsche Reichbahn au temps de la RDA et du rideau de fer. L’actuelle Deutsche Bahn n’en voulait plus et les mettait en vente.

Les 140 voitures prévues pour mai 2022 ont circulé jadis sur les trains interregio de la Deutsche Bahn et avaient déjà été modernisées. Mais pour Flixtrain, la refonte est plus radicale.

Dorénavant désignées Bmmz ou Bmmdz et immatriculées « D-TAL » (Deutschland-Talbot), ces voitures ont vu entre autres le remplacement des sièges et des aménagements intérieurs, des prises électriques, l’installation d’un nouveau réseau de wifi, de ports USB et de nouveaux WC. L’option radicale a consisté à les délester de leurs compartiments pour faire places à une grande salle de 96 sièges majoritairement en 2+2.

Flixtrain(photo Talbo GmbH)

Les voitures reçoivent une nouvelle livrée verte mais les fenêtres sont entourées de noir et une partie de la toiture est grise. Elles conservent leurs bogies de type Minden-Deutz 366, qui permettent une vitesse maximale de 200 km/h.

L’achèvement de la 100e voiture est une étape importante pour les partenaires. « Le projet de conversion des voitures pour Flixtrain a été une étape de développement importante pour Talbot. Dans le projet, nous avons mis en œuvre la conversion, y compris la construction selon les souhaits du client », explique Dirk Reuters, directeur général de Talbot Services. « Le service complet pour ces voitures y inclus la maintenance représente une forte expansion de notre portefeuille d’offres. »

Auteur: Frédéric de Kemmeter