FR NL

Un TGV direct de Paris à Berlin en 2023 ?

Paris: ICE 3 Baureihe 407 der DB und SNCF TGV im deutsch-französischen Hochgeschwindigkeitsverkehr unterwegs

Un TGV Paris-Berlin pour fin 2023. C’est l’annonce faite cette semaine à Strasbourg à l’occasion des 15 ans de coopération franco-allemande à grande vitesse.

La DB et la SNCF célèbraient cette semaine le succès de leur coopération qui contribue au rapprochement des Français et des Allemands et plus largement des citoyens européens depuis juin 2007. Les deux entreprises ont salué les résultats de la coopération, malgré un contexte difficile depuis 2 ans.

La DB et la SNCF peuvent se prévaloir d’un développement réussi de leur coopération dans le trafic transfrontalier à grande vitesse, lequel a débuté en 2007 lors de l’ouverture en France de la LGV-Est, destinée certes à l’Alsace et Strasbourg, mais qui permettait de réduire fortement les temps de trajets entre Paris et la moitié sud de l’Allemagne.

Lors d’une cérémonie marquant ce 15e anniversaire à Strasbourg, Richard Lutz, PDG de Deutsche Bahn, et Jean-Pierre Farandou, président de SNCF, ont résumer le succès de la coopération franco-allemande.

25 millions de passagers

Depuis 15 ans, les deux entreprises se sont lancées dans une collaboration unique, mettant en commun leur savoir-faire pour offrir le meilleur de la grande vitesse française et allemande. Ceci a permis l’accélération des échanges culturels et professionnels transfrontaliers entre les deux pays.

Ainsi, depuis 2007, 25 millions de personnes ont pris un TGV ou un ICE pour se rendre dans leurs pays voisins respectifs et voire même au-delà.

Les fréquences actuelles entre les deux pays se résument comme suit :

  • 5 AR/J Paris – Stuttgart en 3h09
  • 6 AR/J Paris – Francfort (via Strasbourg en 3h38, via Forbach en 3h49)
  • 1 AR/J Paris – Munich en 5h37
  • 1 AR/J Marseille – Francfort en 7h48

« Le trafic à grande vitesse entre l’Allemagne et la France est un exemple remarquable de la manière dont des liaisons attrayantes favorisent le trafic ferroviaire transfrontalier. Je crois fermement au grand potentiel des chemins de fer en Europe et pour l’Europe. Notre nouvelle connexion directe prévue entre les cœurs de nos deux capitales incitera encore plus de gens à voyager en train », a déclaré Richard Lutz.

De Paris à Berlin en environ 7 heures

Depuis quelques années, la prise de conscience environnementale renforce le report modal vers le train. Pour preuve, en 2021, plus de la moitié des passagers de la ligne Francfort-Paris ont opté pour le train. Entre Stuttgart et Paris, ce chiffre était dépassé. Et cette tendance se confirme en 2022.

Dans un accord (« Memorandum of Understanding »), les partenaires ont convenu de poursuivre la coopération au-delà de 2025 et d’étendre le trafic. Leur ambition est d’étoffer l’offre ferroviaire européenne.

Ainsi, une liaison directe grande vitesse entre Berlin et Paris via Francfort (en non Bruxelles), est à l’étude.

Pour Jean-Pierre Farandou : « Nos deux entreprises sont engagées depuis 15 ans dans une collaboration unique, mettant en commun nos savoir-faire pour offrir le meilleur de la grande vitesse ferroviaire française et allemande. Dans le contexte d’urgence climatique, le train est LE mode de transport par excellence et offre la meilleure alternative pour les déplacements professionnels et de loisirs entre nos deux pays ».

Plus d’infos à ce sujet ? Rejoignez-nous à RailTech Europe 2022. Plus d’informations sur le programme et les ateliers proposés.

Articles similaires :

Auteur: Frédéric de Kemmeter